Oeil moteur l art optique et cinetique 1950 1975. L'oeil, moteur de l'oeuvre d'art 2019-02-03

Oeil moteur l art optique et cinetique 1950 1975 Rating: 5,4/10 1771 reviews

L'Œil moteur. Art optique et cinétique 1950

oeil moteur l art optique et cinetique 1950 1975

Bridget Louise Riley étudie au Royal College of Art de 1952 à 1955. Dans son introduction fondatrice, dense et rigoureuse, il étudie les sources scientifiques Norbert Wiener, père de la cybernétique, Grey Walter, neurologue, mais aussi Albert Ducros, vulgarisateur de génie en regard des créations N. Art optique et cinétique ont sans doute été victimes de leur popularité. Richard Joseph Anuszkiewicz fait des études au Cleveland Institute of Art 1948-1953 , à la School of Art and Architecture de l'université Yale 1953-1955 et à la Kent State University licence d'éducation, 1956. Son dynamisme et sa surprenante expansion, à partir d'un foyer français, dans toute l'Europe, y compris l'Europe de l'Est et jusqu'en Union soviétique, sans parler de ses répercussions en Amérique latine, dont beaucoup de ses artistes sont originaires, ont été longtemps sous-estimés. Et si je me rapprochais d'un pas? Il est du côté de la stimulation », analyse-t-il. Elle se décline en quatre volets : l'oeil moteur, l'oeil corps, l'oeil computer, et l'oeil sonore, autant de relations singulières entre l'oeuvre et celui qui la regarde.

Next

Télécharger L'oeil moteur : Art optique et cinétique 1950

oeil moteur l art optique et cinetique 1950 1975

Voici les informations de détail sur L'oeil moteur : Art optique et cinétique 1950-1975 comme votre référence. Elle permet de faire une requête avec plusieurs mots clés que vous pouvez associer à des opérateurs. Certes, on connaît le succès public dudit « Op art », mais quelle est la nature de cette réception? Les noms propres ne sont pas pris en compte. Sommaire Sommaire Situé en bas à droite de la fenêtre, ce bouton permet l'affichage du sommaire au fil de la lecture. Accessible à tous les utilisateurs pour chaque session. Définitivement associée aux années psychédéliques, elle n'a pas résisté au retour à l'ordre de la décennie 1980. De plus, la Fondation Electra présentait cet été à Paris les hypnotiques ballets technologiques de ce dernier.

Next

ART OPTIQUE ET CINÉTIQUE

oeil moteur l art optique et cinetique 1950 1975

J'ai voulu mettre en oeuvre le spectateur en tant que mécanique », affirmait en 1966 Jesus Rafael Soto, un des piliers de ce courant artistique né à la fin des années 1940, au moment de la résurgence d'études sur la perception. Cette option vous permet aussi d'éditer les articles sauvegardés. Vous pourrez ainsi retrouver vos articles favoris sur n'importe quel ordinateur, tablette ou smartphone en vous connectant simplement sur le site. Né à Kalocsa, en Hongrie, le 6 septembre 1912, il passa un doctorat de droit, tout en suivant les cours de l'école des Beaux-Arts de Budapest avant de s'installer à Paris en 1936. Un doute délicieux, qui invite à percer l'énigme.

Next

ART OPTIQUE ET CINÉTIQUE

oeil moteur l art optique et cinetique 1950 1975

La rétrospective consacrée à Denise René en 2001 par le Centre Pompidou en posait la pierre angulaire. Moins spectaculaires, les trois autres volets de l'exposition ne créent pas moins une complicité avec le visiteur. Disponible au début de chaque article, cet outil affiche les articles Universalis en lien avec le sujet. Il y occupait une place sans commune mesure avec son incontestable succès et son rayonnement auprès des institutions et de la critique informée, mais aussi du grand public, dès les années 1960. « Cultural Studies and its Theoretical Legacies », in Lawrence Grossberg, Cary Nelson, Paula Treichler edited by , Cultural Studies, New York ; Londres : Routledge, 1992, p.

Next

L’Œil moteur. Art optique et cinétique, 1950

oeil moteur l art optique et cinetique 1950 1975

L'approche de Marcella Lista, Arnauld Pierre et Pascal Rousseau souligne le présupposé d'une concordance des sens qui a permis aux artistes de passer d'un médium à un autre. Le Groupe de recherche d'art visuel Grav , auteur du labyrinthe où la lumière se donne à toucher et l'environnement se démultiplie comme dans un kaléidoscope, ne proclamait-il pas « Défense de ne pas participer - Défense de ne pas toucher »? Cette articulation ne sera ni chronologique, ni monographique et maintiendra une certaine homogénéité entre groupes oeuvres jouant sur la stimulation rétinienne, environnements sensoriels et oeuvres lumino-cinétiques. À l'époque des Trente Glorieuses, où le développement scientifique et technologique est très rapide, où l'on invente de nouveaux moyens de déplacement, l'idée naît que l'art exerce le regard à comprendre le monde qui s'accélère, en plaçant le spectateur dans un état synchrone du milieu dans lequel il vit. Encore un peu à droite, et le mouvement s'accélère. Les deux évènements entrent ainsi en résonance. De cette oeuvre, je peux faire ce que je veux. Et si je fermais un oeil? Mouvement polymorphe, dont la riche diversité se laisse difficilement appréhender de manière synthétique, l'art optique et cinétique n'a que récemment réintégré l'histoire de l'art.

Next

L'Œil moteur. Art optique et cinétique 1950

oeil moteur l art optique et cinetique 1950 1975

Si la chose est ludique, elle n'est pas légère, prévient Arnauld Pierre, historien de l'art à l'université de Grenoble et commissaire de l'exposition. Lors de la consultation d'un article, vous pouvez également double-cliquer sur un mot afin d'afficher sa définition. Retrouvez-les ensuite dans votre espace personnel Mon Universalis. Le premier symptôme de cette transformation est la recherche d'une mise en mouvement de l'œil, par les tableaux eux-mêmes, qui s'animent lorsque le spectateur les touche ou se modifient quand il se déplace. Exposition ouverte tous les jours sauf le lundi, renseignements au 03.

Next

ART OPTIQUE ET CINÉTIQUE

oeil moteur l art optique et cinetique 1950 1975

À y regarder de près, le procédé n'est pas bien compliqué, mais l'effet est assuré! Elle ne se fonde pas non plus sur des distinctions du type «mouvement virtuel» et «mouvement réel». L'exposition organisée en 2005 par le d'Art moderne et contemporain de Strasbourg sur l' de 1950 à 1975 s'inscrit dans la suite des manifestations Aux origines de l'abstraction au musée d'Orsay, en 2003-2004, et Sons et lumières au Centre Georges-Pompidou, en 2004, à Paris. Jusqu'au 25 septembre, l'art optique et cinétique, qui a connu sa période de gloire entre 1950 et 1975, titille le regard au Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg. Le Dictionnaire comporte plus de 122 000 entrées. La théorie perspective a considérablement facilité la représentation du raccourci. Quand il s'installe à Paris, en 1931, il travaille comme graphiste.

Next

L’Art optico

oeil moteur l art optique et cinetique 1950 1975

Quelle expérience esthétique pouvait faire un spectateur dans les années 1960 à partir de connaissances vulgarisées de la cybernétique? « D'êtres contemplateurs, nous sommes devenus des vivants perpétuellement agressés et en progrès, notre perception a dû se modifier », écrivait en 1970 Victor Vasarely, l'auteur des fameuses cibles hypnotiques. Yvette Delsaut, Paris : Gallimard, 1985. L'esthétique que ses artistes ont diffusée, notamment par l'intermédiaire d'éditions de multiples, et qui touchait aussi bien la mode et la décoration, le de et le design graphique, que l'intégration architecturale, a fini par lasser. Seitz, qualifiait de « perceptive ». Tout comme le noir et blanc, qui se prête aisément aux illusions d'optique, ou encore la technique de superposition de trames. We like to keep things fresh.

Next

L’Œil moteur. Art optique et cinétique, 1950

oeil moteur l art optique et cinetique 1950 1975

Denise Bleibtreu, née en 1913 à Paris, est la fille d'un soyeux lyonnais qui l'installe en 1939 avec sa sœur Renée-Lucienne dans un atelier de mode, rue La Boétie. Dans le domaine de la création actuelle, on pense au cinéma de science-fiction. Ma session Avant de quitter le site, pensez à exporter votre historique de navigation. « Le jeu a une dimension cognitive. Des machines à penser à la pensée machine, Paris : Seuil, 2004 cf.

Next